Kindia : Reprise des cours morose dans la plupart des écoles.

0 116

Après trois mois d’arrêt des cours dû au coronavirus, les élèves des classes d’examens ont exceptionnellement repris le chemin de l’école ce lundi 29 juin sur toute l’étendue du territoire national avec le respect des mesures sanitaires. A Kindia, cette reprise a été morose et mitigée à cause de l’absence de certains enseignants dans les établissements publics et privés de la place.

Dans les établissements scolaires publics et privés fréquentés, certains groupes pédagogiques ont massivement répondus à l’appel et d’autres par contre non. En ce qui concerne le respect de certaines mesures exigées par le gouvernement, notamment le port obligatoire des masques, l’utilisation du thermo flash pour la prise de température, le lavage des mains et le respect de la distanciation dans les salles de classes et au niveau du corps professoral étaient visibles.

Le lycée 28 septembre, l’un des vieux et plus grand lycée de la commune urbaine de Kindia, les cours ont effectivement démarré. Trente (30) enseignants étaient présents pour cette première journée .

Et c’est ce qui donne un réconfort moral au proviseur Mamadouba Torres Camara «ici nous avons 15 groupes pédagogiques, nous avons 7 salles de classes uniquement pour les sciences sociales, 6 pour les sciences expérimentales et deux salles pour les mathématiques . Et les collègues ont répondu non seulement à l’appel malgré la modification de l’emploi du temps, j’ai exigé qu’a l’ouverture que tout le monde soit là qu’il y ait cours ou pas, c’est pour cela il y a trente  (30) professeurs présents ce matin, donc c’est un réconfort moral pour moi ».

Quant aux Collèges Sambaya, Caravansérails,Taffory en passant par les écoles primaires Kindia 1 ,2,3, tous publics, les cours ont effectivement eu lieu ce matin.

Par contre les enseignants de la pluspart des écoles privées de la place ont catégoriquement boycotté cette reprise des cours comme précise Saa Jean Millimono Directeur des Etudes au groupe scolaire C. A. Diop.

 » le constat est très amer. Ici nous constatons que les enseignants ont vraiment répondu au mot d’ordre de grève à cause du non payement des trois mois d’arriéré de salaire. Personne ne s’est présenté ce matin, seulement les membres de la direction. Les élèves quand à eux ont répondu à 70% ».

Il est à souligner que ces enseignants évoluant dans les privées sur le terrain sont déterminés à aller jusqu’au bout de leur revendication auprès de leurs fondateurs respectifs afin de leur rétablir dans leur droit.

Nansoko correspond à Kindia  (628245152)

Leave A Reply

Your email address will not be published.