Menaces de boycott de la reprise des cours : le ministre de l’éducation minimise le SYNEPGUI

0 142

Ce lundi, 29 juin 2020, élèves en classe d’examens et étudiants sont appelés à reprendre les cours. Il y’a quelques jours le syndicat national des enseignants du privé (SYNEPGUI) exigeait de leurs fondateurs le payement de d’arriérés pour mars, avril, mai et juin. A défaut, la structure qui accuse les fondateurs et l’Etat d’avoir « abandonné » les enseignants du privé en cette période de pandémie menaçait de boycotter l’ouverture.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que cette menace ne semble pas inquiéter le nouveau ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation. Sur les antennes de Radio Espace ce lundi, Dr Alpha Amadou Bano Barry a affiché un visage plus tôt serein.

Pour lui, « il n’y aura pas de grève dans le secteur privé pour la simple et unique raison qu’en réalité vous avez un groupe, parmi les groupes qui sont à l’intérieur, qui souhaite aller en grève ». Un groupe qu’il considère « minoritaire » et auquel, « il ne faut pas donner trop de visibilité à un phénomène qui est marginal ».

Une sortie médiatique qui risque de raviver davantage les tensions. Le SYNEPGUI ne tardera pas de répliquer surement.

Thiankoye (+ 224 621 99 15 74)

Leave A Reply

Your email address will not be published.