Kankan ne décolère pas: Les jeunes ont défié les autorités, Taliby Dabo perd gros !

0 172

Ce mardi 30 juin 2020, la ville de Nabaya a vibré au rythme d’une émeute sans précédent où forces de l’ordre et jeunes citoyens ont dû s’affronter avant que ces derniers ne récupèrent le terrain. Les jeunes manifestants ont barricadé les artères et ont brûlé des pneus par endroit.

Ces jeunes en colère réclament une desserte normale et suffisante en électricité, perturbée depuis le mois de mai dernier. Sur les pancartes l’on pouvait lire des slogans hostiles à l’EDG de Kankan: ‘EDG, zéro. Nous voulons un barrage hydroélectrique’’.

Malgré la présence des forces de l’ordre au carrefour Komarala Loisirs (point de ralliement), les jeunes ont bravé la notabilité et les autorités qui leur ont plutôt demandé de surseoir à toute manifestation. Mais selon les manifestants, c’est la déclaration de Taliby Dabo (un responsable du RPG NDLR), tenue sur les antennes de sa radio et sa télévision qui a déclenché cette colère : « C’est Taliby qui a dit qu’il va faire sortir des contre-manifestants pour nous empêcher de sortir. C’est pourquoi nous sommes sortis pour lui dire qu’il ne pourra rien contre nous» confie un manifestant. Conséquences de cette menace, Taliby Dabo a perdu gros car les jeunes ont saccagé son groupe médias (la radio Baobab FM et Fasso TV).

Aux dernières nouvelles, le porte-parole du mouvement, l’artiste Bakary Condé dit Becky du groupe ‘’Puissance Mandingue’’ qui a été arrêté dans les premières heures de la journée a été libéré en compagnie d’autres jeunes.

La Rédaction 

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.