Manif en Haute Guinée: Siguiri va imiter Kankan à partir de mardi (citoyen)

0 1 006

Décidément la roue de la manifestation n’a pas encore cessé de tourner dans la région de Kankan.  Alors que la jeunesse du Nabaya pourrait poursuivre les manifestations la semaine prochaine, celle de Siguiri compte aussi faire autant. En tout cas elle a projeté une manifestation pacifique ce mardi 14 Juillet 2020.

A en croire nos sources, les réclamations seront axées sur le manque d’électricité, d’eau et surtout de routes dans la préfecture.

Selon Falaye Camara, proche du mouvement initiateur de cette manifestation, c’est une lutte citoyenne pour la jeunesse de la région dont le ton a été lancé par Kankan.

<< Cétait en cours déjà depuis 3 mois. Et, c’est Kankan qui a lancé le ton. La jeunesse de Siguiri a dit aussi qu’il faut qu’on réclame nos droits pacifiquement comme Kankan l’a fait par exemple. Je suis même avec Batigol  (Lamine Kaba, son nom à l’État civil NDLR) comme ça qui est venu de Kankan. Je viens juste de communiquer avec le responsable du mouvement qui est à Siguiri ici. Il est en cours de route [..]. On va faire une petite assise. Il y’a une forte mobilisation des jeunes  qui sont en route pour venir chez moi […]>> dit-il. Il a surtout insisté sur le fait qu’il s’agit d’un combat noble et citoyen qui implique toute la jeunesse de Siguiri, l’autre fief historique du parti au pouvoir. 

Falaye Camara

Avec la récurrence des revendications ces derniers temps en Haute-Guinée, est-ce que la carte des élections prévues pour le mois d’octobre est jouable dans la région ?

En tous cas, ces manifestations ne sont pas indépendantes les unes des autres, si on se fie aux propos de Falaye Camara, qui nous explique que c’est une colère générale de la région qui a commencé à se sentir à Kankan.

Peut-on donc s’attendre à des manifestations dans les autres villes de la région ?  Vraisemblablement tout est réuni pour en arriver là.

Sur les banderoles qui seront probablement brandies ce mardi on peut lire:  » Siguiri avant tout, pas de l’eau, pas de courant, pas de route, À bas le 3è mandat ».

Le pouvoir ne manquera pas d’interprétations à ces slogans.

Affaire à suivre !

Moussa Smith Kourouma
+224 620 00 14 45

Leave A Reply

Your email address will not be published.