KINDIA : le prix des bétails flambe à la veille de la fête.

0 96

La Tabaski est une fête dans laquelle il est recommandé aux fidèles musulmans d’égorger un bélier en guise de sacrifice.   A Kindia, à la veille de cette fête, les moutons et vaches se négocient à un prix exorbitant pour les fidèles musulmans. Une situation qui suscite peu d’engouement sur les lieux de vente. 

Situé dans le quartier caravanserail, le grand parc central de la vente de bétails n’a pas connu assez d’engouement comme dans les précédentes années.  Cette situation s’explique non seulement par la conjoncture due à la pandémie de coronavirus, mais aussi à la hausse de prix des béliers qui varie entre 800.000 fg à 5.000.000 fg comme explique ce client Elhadj Mama Camara. « Je suis venu chercher mon sacrifice, mais j’étais venu avec une intention pour m’en acheter un mouton mais le prix de cette année m’a complètement bouleversé parce que les bétails se revendent ici d’après les vendeurs à 3.000.000 fg. L’année dernière ce qu’on avait acheté à 800.000 fg, cette année c’est à 1.800.000 fg. Mais avec mes maigres moyens je suis en train de voir si je peux gagner mon sacrifice »

Marouf Sylla vendeur de moutons donne les raisons de cette hausse des prix.  « Nous achetons en brousse pour venir revendre avoir un intérêt,  un bélier de six mois  se négocie à 800.000 fg, deux ans à 900.000 fg, un an 1.300.000 fg …Un bélier qu’on a acheté au Mali nous les revendons à 3.000.000 fg mais ce n’est pas nous aussi sa dépend de là où nous les prenons aussi »

Pour rappel, suite à la décision prise par le chef de l’Etat, les fidèles musulmans de Kindia vont faire pour la première fois des prières collectives depuis l’apparition du Covid19 dans la ville mais tout en respectant les mesures sanitaires  édictées par les autorités sanitaires.

Abdourahamane Nansoko depuis Kindia ( 628-24-51-52)

Leave A Reply

Your email address will not be published.