Kindia: « je n’ai jamais donné les instructions de continuer à prier dans les mosquées » (premier imam)

0 99

Après le sermon du secrétaire préfectoral des affaires religieuses, Elhadj Karamba Diaby lors de la fête de tabaski célébrée ce vendredi 31 juillet 2020 annonçant ainsi que « les mosquées ne seront plus fermées à Kindia, le premier imam a démenti cette information vendredi soir.  Cette sortie qui a suscité de réactions controversées dans la ville des agrumes n’est pas passée inaperçue chez l’inspecteur régional des affaires religieuses. 

Elhadj Mamoudou Camara, après avoir démenti cette déclaration a précisé que la décision du président de la république à propos de la fermeture des mosquées reste en vigueur à Kindia.  Il a également annoncé que celui qui viole cette décision des autorités sera sanctionné.

« En tant qu’inspecteur régional des Affaires religieuses, tant que je serai là, je vais respecter la loi et les décisions des autorités. Personne n’est au-dessus de la loi. Dans la région de Kindia, la réouverture des mosquées ne concerne pour le moment que les préfectures de Forécariah et Télimélé. Kindia, Coyah et Dubréka ne sont pas concernées par cette décision. Nous, on nous a dit d’attendre d’abord parce que la maladie est là. Aujourd’hui, les mosquées ont été rouvertes exceptionnellement pour permettre aux fidèles musulmans d’effectuer ensemble la prière marquant la fête de Tabaski. Mais, c’est seulement cette prière qui a été autorisée. J’ai été surpris d’apprendre que le secrétaire préfectoral des Affaires religieuses et imam de la mosquée de Banlieue, Elhadj Karamba Diaby, a dit qu’ils ne vont plus fermer les mosquées. C’est le secrétaire général des Affaires religieuses, Elhadj Aly Jamal Bangoura, qui m’a annoncé cette nouvelle en disant qu’il l’a apprise à travers les réseaux sociaux. Cette déclaration ne provient pas de moi et je ne lui ai pas donné des instructions dans ce sens. J’ai tenté de joindre Elhadj Karamba Diaby au téléphone mais jusqu’au moment où je vous parle, il ne prend pas mes appels. Mais, je précise que les mosquées restent fermées à Kindia jusqu’à nouvel ordre. Et celui qui ouvre une mosquée sans l’autorisation du secrétariat général des Affaires religieuses sera suspendu », a déclaré l’inspecteur régional des Affaires religieuses et grand imam de Kindia.

Malgré l’interdiction, les fidèles musulmans ont effectué la prière du vendredi dans plusieurs mosquées de la ville après la fête de Tabaski.

 Abdourahamane Nansoko depuis Kindia (628-24-51-52)

Leave A Reply

Your email address will not be published.